La nouvelle année fait monter en nous des désirs de renouveau. Consciemment ou inconsciemment, notre mental et nos énergies se mobilisent dans la perspective d'un changement bienveillant.
Une année s'achève qui laisse place à un nouveau cycle d'un an. L'occasion de faire le bilan, de questionner le temps écoulé pour y déceler le trajet parcouru, les épreuves traversées et les évolutions réalisées. Un moment idéal pour se projeter dans la nouvelle année en formulant un désir de progrès personnel.
Selon différentes études, 30% à 50% des adultes français souffriraient de troubles de la mâchoire. Vu le positionnement clé de la mâchoire, qui s'imbrique entre le crâne et la colonne vertébrale, à proximité des oreilles, ces troubles peuvent provoquer des répercutions en cascade. Souvent liés au stress, ils peuvent cependant êtres prévenus ou adoucis en réalisant des gestes simples, au quotidien.
Utilisées par les prêtres et les yogis dans la culture védique, les mudrâs consistent en une gestuelle précisément codifiée et fortement symbolique. Très présents dans les rituels hindous, la danse indienne, le yoga et le bouddhisme, ces gestes de la main et des doigts produisent des effets sur la santé en même temps qu'ils adressent le sacré.
La Bhagavad-Gîtâ qui signifie Le Chant du Bienheureux est l'un des textes sacrés les plus importants de la pensée hindoue. Il correspond au Livre VI du fameux Mahâbhârata et aurait été composé vers le IIIème siècle avant J.-C. La Bhagavad-Gîtâ est en fait un poème philosophique et religieux qui constitue un véritable  traité sur l'art de vivre.
Une rencontre avec Edith Grante Professeur de Hatha yoga à Paris Nous sommes avec Edith Grante professeur de Hatha Yoga à Paris.YM : Comment avez-vous rencontré le yoga, comment s'est-il "imposé" à vous?Le terme "imposé" est tout à fait adéquat. Quand je suis devenue étudiante et que je me suis mise à travailler dans l'humanitaire à mi-temps pour financer mes études, je me souviens clairement m'être dit:" tu ne peux pas continuer ainsi pour les 40 prochaines années de ta vie". J'ai cherché et le yoga s'est imposé. J'ai étudié le Hatha Yoga, seule disciple vraiment représentée dans les années 70 à Paris, et c'est lors de mon séjour à Los Angeles que j'ai pu découvrir les différents types de yoga et disciplines issues du yoga. En cherchant le cours qui me convenait, j'ai trouvé le Yoga Iyengar. YM : Qu'est-ce que le Yoga Iyengar vous a apporté dans votre enseignement?Pour moi, le Hatha Yoga est la base et la matière mais le yoga Iyengar m'a appris un certain perfectionnisme. Je nourris un énorme respect pour le corps et une grande admiration pour tous ces gens qui s'accordent du temps, dans leur vie quotidienne, pour pratiquer le yoga. Je ne suis pas pour imposer ou pour la rigueur extrême mais on ne peut pas non plus se mettre n'importe comment dans une posture. Le Iyengar pour moi a été une formation importante et même indispensable. J'y ai appris à aller chercher l'équilibre entre les 4 membres, l'enracinement, la verticalité, de nombreuses précisions en anatomie, à…
La pratique du yoga ouvre la voie vers une meilleure connaissance de soi et de son corps. Fort de cet enrichissement, il devient souvent naturel de remettre en cause son régime alimentaire pour trouver celui qui nourrira au mieux le corps et l'esprit.
La Charaka Samhita, l'un des plus anciens traités de médecine et l'un des textes fondateurs de l'Âyurveda, recommande à chacun de pratiquer l'automassage quotidien. Ce rituel permet de prendre soin de sa santé en même temps qu'il conforte l'âme.
On a toujours assez de temps quand on en fait un bon usage". Ces paroles sages du poète allemand Goethe ont de plus en plus de mal à trouver un écho enthousiaste tant il devient difficile d'échapper à la spirale frénétique que mettent en branle les sociétés dites modernes.  Il faut aller vite, toujours plus vite. Pourtant, le yoga n'a de cesse de rappeler l'importance du moment présent. Alors, comment suspendre le temps pour lui redonner toute sa pertinence ?
Porteuse d'une symbolique forte, la chevelure révèle la vitalité et dévoile la personnalité et la sensualité d'une personne. Botticelli n'a t-il pas habillé sa Vénus naissante d'une sublime cascade de cheveux, miroir, s'il en était encore besoin, de son éclatante beauté ? Le cheveu est aussi intimement lié à notre santé et donc à notre hygiène de vie.
Page 5 sur 7