Le bouddhisme en Inde

Fondé sur les enseignements du Bouddha historique, né en Inde il y a environ 2 500 ans, le bouddhisme a su toucher le cœur des hommes et des femmes à travers le monde (environ 500 millions d'adeptes). En Inde, son influence fut variable au cours du temps. Aujourd'hui, 0,8% de la population du pays, soit presque 8 millions de personnes, se réclament du bouddhisme.  

Le mandala, une invitation au voyage intérieur

Mandala est un terme sanskrit qui signifie "centre" ou "cercle magique". Le mandala est une représentation graphique semi-figurative (dieux, animaux...) ou semi abstraite (formes géométriques), porteuse d'une symbolique forte. Si son nom est fortement lié aux traditions hindou et bouddhiste, on le retrouve cependant dans de nombreuses cultures.

Ganesh, le dieu éléphant

Extrêmement populaire en Inde, Ganesh, le dieu de la sagesse, du succès et des lettres tient une place de choix au cœur de l'hindouisme, dans certaines branches du bouddhisme et dans le tantrisme. Bienveillant, parfois farceur, il montre la voie vers une vie prospère et apaisée.

Mudita : apprendre à "boire à la fontaine"

Dans la philosophie Bouddhiste, mudita est le troisième de quatre brahmaviharas, l'expression intérieure du divin : la bonté, la compassion, la joie et l’égalité de l’âme font partie de l'essence même de la vraie nature de chaque être humain.