Marichyasana C : tenez vous droit et respirez !

Cet asana est dédié au sage Marichi. Le créateur Brahma avait besoin d’aide pour créer l’univers, il créa donc 10 sages dont le sage Marichi. Ils offrirent 13 créations à Brahma parmi lesquelles on trouve les hommes, les chevaux, les vaches, les moutons, l’orge ou encore la saison des pluies.

Quels bienfaits ?

Nous observons la troisième variante de Marichyasana. Il s’agit d’une torsion qui masse les organes de la partie inférieure de l’abdomen. De plus à condition de se redresser suffisamment, elle est bénéfique pour l’ensemble de la colonne vertébrale, qui s’étire et s’assouplit. Enfin comme pour tout asana la respiration doit être longue, lente, profonde et confortable.

Choisir sa variante

Afin de se redresser et de respirer convenablement, choisissez votre variante. Nous vous les proposons ici de manière progressive :

Vous pouvez surélever le bassin et la main au sol à l’aide de blocs.

Pour aller plus loin, cherchez à passer le coude et l’épaule de l’autre côté du genou.
 
Enfin, si votre épaule est contre votre genou, vous pouvez envelopper votre jambe et lier les mains dans le dos. Cette pratique restreint le soulèvement de la cage thoracique et l’expansion du poumon côté « lié ». Ainsi la cage thoracique s’ouvre d’autant plus de l’autre côté pour vous permettre d’inspirer à fond.
Attention de ne pas se pencher en arrière, ne pivotez pas sur la région lombaire de la colonne avant d’avoir joint les mains ce qui soumettrait vos disques intervertébraux à une pression excessive.