Moins d'allergies grâce au yoga

En France, près de 20% de la population souffrirait d'allergies et ce chiffre est en constante augmentation. Pour les professionnels de la santé cette évolution s'explique notamment par la pollution de l'environnement, une alimentation pauvre et le stress; autant de facteurs qui favorisent l'hypersensibilité du système immunitaire qui déclenche alors ce fameux rhume des foins.

Pour réduire ou même annihiler les symptômes provoqués par les allergies, le yoga propose différentes techniques qui permettent de renforcer le système immunitaire:

Le lavage du nez

Pratiqué régulièrement, sinon quotidiennement, le lavage du nez grâce au pot de neti constitue un excellent moyen de prévenir les allergies. Il élimine les impuretés, le pollen et les mucosités présentes dans le nez. Utiliser une eau chaude (de 37° à 40°) et y ajouter du sel de mer (une cuillère à café par litre d'eau).

Kapalabhati Pranayama ou le nettoyage du crâne

Technique de respiration et de purification assez efficace, à ne pas pratiquer cependant si le nez est déjà irrité. Il s'agit de contracter les muscles abdominaux (à la façon d'un éternuement) de façon brève, rapide et répétée pour expulser l'air par le nez, l'inspiration se réalisant de façon automatique. A pratiquer à jeun ou après la digestion.

La relaxation

Toute respiration abdominale lente où l'expiration se déploie lentement, plus longuement que l'inspiration, permet de calmer le système nerveux qui envoie alors un message de détente au système immunitaire.

Les postures de yoga

Le professeur de yoga et auteur Larry Payne propose la séquence suivante:
1 - Virabhadrasana I : Debout, bras contre le corps. Avancer la jambe gauche. Inspirer en pliant le genou et en levant les bras dans la position du guerrier I. Expirer en revenant en position de départ. Reproduire 3 à 4 fois. Faire à l'identique côté droit.
2 - Parsvottanasana : A partir de la position du guerrier I, pencher le corps sur la jambe avancée dans la position de l'étirement intense du côté. Idem côté droit en débutant par la position du guerrier I.
3 - Utthita Trikonasana ou variation sur la posture du triangle : debout, jambes écartées, pieds parallèles, main gauche sur le sacrum paume tournée vers l'extérieur, lever le bras droit en inspirant puis expirer en penchant le corps sur la gauche. Faire à l'identique côté droit.
4 - Prasarita Padottanasana ou la posture des pieds écartés: debout, jambes bien écartées, pieds parallèles, joindre les mains dans le dos. Inspirer en allongeant la colonne vertébrale, puis expirer en pivotant à partir des hanches le haut du corps vers l'avant, dos droit, puis détendre le cou et la tête. Respirer quelques instants, lâcher les mains, laisser pendre les bras, respirer 6 à 8 fois.
5 - Setu Bandha Sarvangasana ou le pont: allongé au sol, bras le long du corps, jambes pliées. Inspirer en levant les hanches puis expirer en baissant le bassin de façon à ce que la colonne vertébrale se déroule progressivement sur le sol. Recommencer 3 ou 4 fois puis tenir la position avec le bassin levé, tenir 6 ou 8 respirations, puis descendre doucement. Finir en Savasana, allongé, détendu, paumes tournés vers le ciel, présent au moment.
Ces postures ouvrent la poitrine, stimulent la circulation sanguine et éloignent le stress.

L'ensemble de ces rituels contribue à solidifier le système immunitaire. Cependant, il est toujours recommandé de pratiquer ces exercices avec un professeur certifié qui vous guidera dans votre pratique et s'assurera que les exercices vous sont adaptés.

 

- Isabelle Calkins -