Pour des hanches souples et vivantes

Les hanches, qui forment l'ossature du bassin, constituent notre véritable assise. Elles accueillent et protègent notre centre de gravité et servent de relais entre la partie supérieure et la partie inférieure du corps. Ce lieu stratégique leur confère un rôle majeur.

Un carrefour souvent ignoré

Parce que nous passons plus de temps assis devant l'ordinateur qu'à danser la salsa, les muscles présents au niveau des hanches se rigidifient, durcissent et raccourcissent. Ce manque d'activité et d'étirement peut provoquer des douleurs dans le bas du dos, diminuer la circulation sanguine des jambes et créer une zone assez rigide et fermée. Ce qui est le comble pour une zone corporelle, véritable carrefour du corps. La démarche et la posture portent alors la marque de ce manque de vitalité et d'aisance. Par ailleurs, les nadis, ces 72 000 courants énergétiques qui traversent le corps, circulent abondamment dans le bassin. Certaines personnes avancent aussi que c'est dans cette même région que se logeraient nos émotions négatives telles que la peur, le ressentiment, la culpabilité, lui apportant ainsi un poids supplémentaire.

La prise de conscience des hanches

Un travail sur les hanches porte donc en lui, par ricochet, la probabilité de nombreux rééquilibrages. Par ailleurs, le bassin constitue le fondement de l'alignement de beaucoup de postures yogiques. Pour parvenir à des résultats satisfaisants, il importe de fournir un effort doux, progressif et persévérant.
La posture Ananda Balasana offre un point de départ intéressant pour qui veut prendre conscience de ses hanches et les assouplir progressivement. Allongé(e) sur le dos, genoux pliés, pieds au sol, portez vos genoux au niveau de la poitrine en expirant et en relâchant le bassin, attrapez le bout des pieds avec les mains, jambes et genoux bien ouverts. Les genoux et les chevilles doivent se trouver en alignement. Pour plus d'effet, vous pouvez créer une résistance entre les pieds et les mains, chacun allant dans une direction opposée. Tenez la posture 2 à 3 minutes, si possible. Relâchez, allongez-vous au sol, colonne bien allongée, puis respirez tranquillement.

Les postures d'ouverture des hanches

De nombreux professeurs de yoga recommandent de pratiquer des salutations au soleil comme échauffement à tout travail d'ouverture des hanches. Celui-ci peut alors se réaliser par l'intermédiaire des postures suivantes:
Baddha Konasana : Asseyez-vous au sol (contre un mur si vous le souhaitez), les jambes tendues. Si vos hanches manquent de souplesse, rehaussez-vous avec une couverture. Expirez, pliez les genoux et ramenez vos talons au plus près du bassin. Délicatement et progressivement, abaissez vos genoux vers le sol en pressant la plante de vos pieds l'une contre l'autre. Maintenez la colonne vertébrale droite mais non rigide. Restez dans cette position 2 à 3 minutes, puis retournez à la position de départ. Virabhadrasana I et Eka Pada Rajakapotasana sont également deux excellentes postures pour travailler l'ouverture des hanches et retrouver ainsi un corps plus ancré et fluide à la fois.
Il est conseillé de pratiquer les postures ci-dessus sous la surveillance et sur les conseils d'un professeur chevronné.

 

Isabelle Calkins