Les 7 dhatus ayurvédiques

Pour l'Âyurveda, tout organisme vivant se compose de cinq éléments (éther, air, feu, eau, terre) qui se combinent de façon unique. Les organismes sont eux-mêmes traversés par trois forces énergétiques, les doshas ( Vata, Pitta et Kapha). C'est en s'incarnant dans la matière que les doshas deviennent des dhatus.

Définition des dhatus

Le terme sanskrit  "dhatu" signifie à la fois "soutenir, "supporter" et "nourriture". En français, il est traduit par  le mot "tissu". Pourtant, si les dhatus nomment effectivement les tissus du corps humain, ils englobent aussi la notion énergétique associée à chaque tissu. Selon l'Âyurveda, le corps humain se compose de sept tissus principaux et interdépendants.
1 - Rasa, le 1er dhatu, nourrit tous les autres. Il comprend les fluides corporels et le plasma.
2 - Rakta correspond au sang et à l'énergie sanguine qui nourrit les muscles.
3 - Mamsa correspond aux tissus musculaires qui génèrent la force physique et nourrit la graisse.
4 - Meda correspond aux tissus adipeux et à la graisse (sébum de la peau et du cuir chevelu), il nourrit les os.
5 - Asthi correspond aux tissus osseux et cartilages, il comprend aussi les ongles, les poils et les cheveux et nourrit la moelle des os.
6 - Majja correspond à la moelle osseuse et aux tissus nerveux, il nourrit les tissus reproducteurs.
7 - Shukra correspond aux substances responsables de la reproduction (ovules & sperme) et à l'ensemble du système immunitaire.

Fonctionnement des dhatus

Lors du processus digestif, la nourriture est analysée puis triée. Les nutriments ingérés sont utilisés et transformés (au bout de 24h) au sein de ce 1er tissu alors que la partie non utilisable de la nourriture, les toxines, est éliminée par le biais de la sueur, de l'urine et des selles (Mala). Rasa, le 1er dhatu nourrit en cascade l'ensemble des autres tissus. Ainsi, Rasa alimente Rakta (le sang) qui lui-même nourrit Mamsa (les muscles) et ainsi de suite... jusqu'à parvenir aux tissus les plus subtiles, ceux correspondants à la reproduction et au système immunitaire. Il paraitrait que 100 gouttes de Rakta (sang) produiraient 1 goutte de Shukra (sperme). Chaque tissu possède ses propres enzymes qui l'aident à ingérer les nutriments dont il a besoin pour fonctionner, se maintenir en bon état et alimenter le tissu "suivant". Chaque dhatu développe une énergie spécifique subtile Oja, propre à assurer sa fonction.
 

Importance de leur rôle

Les dhatus sont donc responsables du bon fonctionnement de l'ensemble des systèmes du corps humain, de ses organes et de sa structure. C'est le feu digestif, Agni, qui orchestre et rend possible cette alchimie d'où nait l'énergie vitale. Ainsi, se trouve renforcé le lien entre équilibre physique, physiologique et mental et émotionnel. Une alimentation et une hygiène de vie saines maintiennent les doshas en équilibre et produisent des tissus en bonne santé. Ceux-ci libèrent une énergie flamboyante qui se répand alors dans les différentes dimensions de l'être, sans oublier sa capacité à vivre et créer le bonheur.
 
 
 
 
- Isabelle Calkins