Cultiver sa force vitale

Pour le yoga, le corps est un temple, un espace sacré. Il abrite notre force vitale, nos pensées et émotions, tous interagissant les uns avec les autres. La pratique du yoga permet d'éveiller et de développer la force vitale qui sommeille en nous en la guidant vers un bien-être tant physique que mental et émotionnel.


La force est en nous

Le yoga a pour but d'amener cette force vitale, ce souffle par lequel nous vivons, à un degré d'accomplissement tel que le corps et l'esprit se soutiennent mutuellement pour mener une vie joyeuse et généreuse. Le yoga parle de "nadis", ces canaux énergétiques qui irriguent le corps, similaires aux veines et artères du corps physique. Il dénombre 72 000 nadis, dont 3 principaux qui partent de la base de l'épine dorsale pour remonter le long de la colonne vertébrale. Ida, représente l'énergie yin, et part de l'extrémité droite du coccyx pour finir dans la narine gauche. Pingala, représente l'énergie yang, et part de la narine droite pour aboutir dans l'extrémité gauche du coccyx. Ces 2 nadis s'entrecroisent pendant leur parcours et entourent Sushumna, le canal porteur de l'inconscient et de la possibilité d'éveil qui se situe à l'intérieur de l'épine dorsale. Les 3 nadis sont directement reliés aux 7 chakras principaux, ces roues d'énergie qui habitent le corps.


Régénérer l'organisme

L'organisme est notamment gouverné par le système nerveux végétatif dont la mission est de réguler ses fonctions automatiques (digestion, respiration, transpiration...). Il se compose du système nerveux sympathique, en charge de le dynamiser, et du système nerveux parasympathique qui agit comme contrepoids avec comme but de conserver et restaurer l'énergie. Le Hatha yoga, en particulier, exerce une action équilibrante sur le système nerveux parasympathique. La pratique des postures couplée à un travail respiratoire conscient, profond et paisible amène un ralentissement général des fonctions de l'organisme: le rythme cardiaque et l'activité respiratoire ralentissent et la tension artérielle diminue. Les postures telles que les flexions avant, celles qui travaillent l'ouverture des hanches, les inversions et les postures assises tenues assez longtemps, toujours accompagnées d'une respiration calme et profonde, apaisent et régénèrent l'organisme


Guider le prana

La raison pour laquelle le yoga fait tant d'émules c'est qu'il autorise une progression régulière, quel que soit l'âge ou la condition de départ. Il mobilise l'ensemble du corps, l'amenant à se mouvoir pour préserver ou augmenter l'amplitude de ses mouvements. Il l'étire, lui rend sa force et sa souplesse. Chaque partie du corps se voit sollicitée, d'une façon douce et graduelle. Le système nerveux végétatif, dans ses deux composantes, se trouve renforcé, générant un véritable bien-être. Le corps et l'esprit goûtent à une vraie détente en même temps qu'ils aiguisent leur perception et leur tonicité. Le yoga stimule la force de vie, "le prana", qui vit en nous d'une manière complète et équilibrée. Ainsi, il libère les blocages énergétiques et diffuse de l'énergie dans des parties du corps en souffrance. Le yoga  s'intéresse à notre être tout entier, entrainant dans un même mouvement d'ouverture le corps physique et l'esprit, libérant ainsi une force vitale toujours plus fluide et dense.
 
 
 
- Isabelle Calkins