Les raisons pour se mettre au yoga

Depuis qu'il s'est fait un chemin en occident, le yoga n'en finit plus de séduire. Accessible à tous, quel que soit son âge et sa condition physique, ses nombreux bienfaits se voient régulièrement mis en valeur par des études scientifiques toujours plus poussées.

Un corps ancré et équilibré

La pratique guidée des asanas (postures) permet de partir à l'écoute de son corps, de le découvrir et de recréer des équilibres nécessaires à une bonne santé. L'alignement correct du corps, par exemple, que favorise le yoga est essentiel. Si la tête se positionne trop en avant, la colonne vertébrale va compenser ce poids, générant en cascade des tensions au niveau de la nuque et du dos mais aussi des articulations et des muscles. La pratique du yoga améliore la souplesse du corps favorisant la coordination et la vitalité, évacuant les tensions et contribuant à une meilleure circulation énergétique. Le yoga renforce les muscles qui soutiennent mieux le squelette, facilitant une meilleure posture et protégeant mieux contre l'arthrite. La force des muscles alliée à la souplesse du corps diminue et prévient les risques de chute ou d'accident, ce qui explique pourquoi un nombre grandissant d'athlètes de haut niveau le pratique désormais.


L'impact au niveau osseux et articulaire

L'exercice en général et les postures dans lesquelles on supporte le poids de son corps en particulier permettent de fortifier les os en augmentant leur densité, combattant ainsi les risques d'ostéoporose. Par ailleurs, la colonne vertébrale a besoin de mouvement pour garder sa flexibilité et préserver la mobilité et la résistance des disques intervertébraux. Les flexions arrière, avant et les torsions favorisent cette mobilité et repoussent ainsi le risque de dégénérescence discale. Pour éviter de se dessécher et de rouiller, les articulations doivent être régulièrement travaillées de façon à préserver l'amplitude de leur mouvement, se faisant le cartilage se fortifie et stimule l'arrivée de nouveaux nutriments. Ces types de mouvements sont particulièrement mis en œuvre dans le yoga.


Des bienfaits à la pelle

Le travail postural, en particulier les torsions et les postures inversées, sollicite l'ensemble du corps et stimule la circulation sanguine et lymphatique, cette dernière ayant un impact bénéfique sur le système immunitaire. Le système cardio-vasculaire se voit renforcé (en fonction du type de yoga pratiqué) et le rythme cardiaque baisse. Le yoga combat aussi la dépression en stimulant la sécrétion de l'hormone du bonheur, la sérotonine. Il permet de réguler le poids et incite à s'intéresser à son alimentation. En effet, son action se déploie au delà des aspects purement physiques provoquant des liens, des questionnements et agissant sur des qualités plus subtiles telles que la perception, la mémoire, la détente, la concentration et l'acceptation notamment. Le yoga convient à tous et chacun pourra y trouver ce qu'il y cherche, et plus encore."Lotus" est un mot latin dérivant du grec "lotos" qui désigne des plantes de la famille des légumineuses. Il en existe 250 variétés et parmi elles, une a su se frayer un chemin au delà de l'ordinaire: le lotus sacré. Plantant ses racines dans les fonds boueux d'une étendue d'eau stagnante, la fleur traverse l'élément liquide et dépose sa fleur au dessus de l'eau. Celle-ci peut mesurer de 15 à 20 cm de diamètre, se décline en colorie rose, blanc, bleu ou violacé et dégage un parfum subtil. Mais la dame dispose de ressources supplémentaires: elle est munie d'un mécanisme d'auto-nettoyage. En effet, des cristalloïdes cireux recouvrent la surface de la fleur et forment des gouttelettes d'eau qui emportent avec elles les impuretés et confèrent ainsi à la fleur cet aspect immaculé.
 

 
 
- Isabelle Calkins