Shiva, le bienfaisant

Dans la trinité hindoue, Shiva incarne le principe de destruction nécessaire à tout renouveau. Dieu hautement vénéré, tout comme Vishnou le dieu protecteur, Shiva révèle une extraordinaire complexité qui parfois s'apparente à la contradiction.

Ses attributs

Shiva est régulièrement figuré le visage souriant, irradiant une tranquillité contagieuse. Sa chevelure est ornée d'un croissant de lune, indiquant le passage du temps, et évoque le Gange, le fleuve sacré de l'Inde qu'il aurait participé à amener sur terre. Son troisième œil, signe de sagesse suprême, foudroie tout ce qu'il regarde, c'est pourquoi il demeure clos. Un cobra, symbole de la kundalini (l'énergie vitale) est enroulé autour de son cou; la mue du serpent représentant les différentes étapes de la transmutation de l'âme. Shiva porte un trident dont chaque pointe symbolise les énergies en mouvement dans le micro et le macrocosme: la création, la permanence et la destruction. Il est souvent assis sur une peau de tigre, animal qui évoque la vitalité. Shiva se déplace sur sa monture, le taureau blanc Nandi qui laisse entendre qu'il parvient à maitrise son énergie créatrice, lui dont l'emblème est le linguam, le phallus.

Ses formes changeantes

Affublé de 1 008 noms différents, Shiva excelle aussi dans le changement de forme. Connu comme le Dieu des yogis, il sait mener une vie disciplinée et ascétique ce qui pourtant ne l'empêche pas de devenir l'amant vigoureux et attentionné  de son épouse Parvati, elle même yogi, ou de Shakti considérée parfois comme une autre épouse, d'autre fois comme la même personne. C'est ainsi que Shiva peut se trouver doté d'une forme mi-homme, mi-femme matérialisant l'entente idéale qui l'unit à son épouse et l'harmonie réalisée entre l'énergie masculine et l'énergie féminine. Shiva est aussi le seigneur de la danse dans laquelle chaque pas, chaque mouvement ou chaque placement de main exprime une signification cosmique précise. Sa danse reflète le souffle du cosmos qui cessera en même temps que la danse... pour renaître. Le lingam, le sexe masculin évoque Shiva et l'énergie créatrice qui l'habite à travers sa semence.

Son symbolisme 

Shiva, avec Vishnou, est le Dieu le plus vénéré en Inde. Il incarne le principe destructeur et régénérateur du monde qui détruit et crée toute chose, perpétuant ainsi le cycle de la vie. Il amène le changement qui provoque la perte des illusions (attachements, morts...) et des imperfections nourries par l'égo. Le changement nous révèle à nous même et ouvre la voie du renouveau vers une conscience plus solide et aigue. Shiva manifeste aussi l'harmonie des principes masculin et féminin qui se complètent et s'enrichissent. Il jouit d'une réputation de mari généreux et respectueux. Père des dieux Ganesh et Kartikeya, Shiva et son épouse vivraient dans le mont Kailasa au cœur de l'Himalaya.

 
 
- Isabelle Calkins -

 

Plus dans cette catégorie : « Le zoroastrisme L'Hindouisme »