Se prémunir contre les petits maux ...

Le passage de la saison chaude à la saison froide, surtout quand il se produit de façon assez soudaine, ou un écart de température important sur une même journée peuvent mettre à mal un organisme non préparé. Il est cependant possible de tenir à distance les rhumes ou la grippe grâce une hygiène de vie bien pensée et à un mental bienveillant.
 

Renforcer le système immunitaire

A la saison froide, quand l'air devient sec, les germes survivent plus longtemps, menaçant plus dangereusement l'organisme. Seul un système immunitaire solide et tonique sera en mesure d'apporter une réponse efficace pour les combattre. La pratique du yoga, des exercices de respiration et de la méditation contribuent à préserver l'organisme du stress, agent sournois et destructeur du système immunitaire. Ainsi, en intégrant ces rituels de manière quotidienne, le corps bénéficie d'une meilleure oxygénation qui rejaillit sur l'ensemble des organes et leur assure un meilleur fonctionnement. Par ailleurs, le système lymphatique se voit stimulé, purgeant plus efficacement le corps des toxines.
 
 

Les exercices à privilégier

A cette période de l'année, il est recommandé de privilégier les postures de yoga qui travaillent l'ouverture de la poitrine. Ainsi, le cobra (Bhujasana), le poisson (Matyasana), la demi-chandelle (Viparita Karani) et le pont (Salamba Setu Bandhasana), par exemple, stimulent la circulation sanguine jusqu'au thymus (situé près du coeur), glande qui joue un rôle crucial au sein du système immunitaire. Les flexions avant et les postures inversées aident à nettoyer les poumons, soulagent les sinus et la congestion, notamment le chien avec la tête en bas (Adho mukha svanasana) ou la pince debout (Uttanasana). De façon générale, la respiration abdominale lente et sereine apporte détente et une meilleure oxygénation du corps. La pratique de la respiration alternée, quant à elle, permet d'augmenter la résistance des sinus.
 
 

Le mental,  soutien du système immunitaire

Certaines études réalisées ces dernières années semblent indiquer que mental et système immunitaire sont intimement liés. Quand le cœur est joyeux, l'organisme devient moins vulnérable. S'il est important de réduire son activité quand les jours raccourcissent, il reste essentiel de s'organiser des moments qui réchauffent le cœur: écouter la musique que l'on aime, se promener dans la nature, partager un repas avec des amis, chanter, rire... toutes ces activités nous lient avec quelque chose d'essentiel et favorisent le bien-être qui va transmettre un message chimique positif à l'ensemble de l'organisme. Les personnes heureuses savent se connecter aux autres et savourer les moments qui passent. Elles restent actives physiquement, mentalement et émotionnellement et parviennent souvent, par cette énergie gourmande, à booster leur système immunitaire sur lequel les germes parviennent alors difficilement à trouver prise.
 
 
 
- Isabelle Calkins