Le yoga aquatique

L'eau, source de vie, façonne la nature, inspire les artistes et nourrit l'imaginaire. Elle recouvre la terre aux deux tiers et constitue le corps humain dans une proportion quasi similaire. En un mot, elle nous est essentielle et l'été nous la rend plus nécessaire encore. Alors pourquoi ne pas développer sa pratique du yoga en milieu aquatique ?

Le pouvoir de l'eau

Quand les températures se font plus clémentes, nombreuses sont les personnes qui spontanément vont au cœur de la forêt, près d'un arbre, ou en bord de mer pour intensifier les effets de leur pratique yogique. L'air, porteur de l'essence des arbres ou de l'iode marin se révèle vivifiant et calmant à souhait en même temps que les éléments naturels apportent réconfort et sérénité. Certains adeptes du yoga n'hésitent pas à pratiquer les asanas dans l'eau tant cet élément prodigue d'incomparables bienfaits. L'eau nous replonge dans notre enfance. Elle prend aussi en charge la grande majorité du poids de notre corps tout en offrant une résistance intéressante. Les mouvements peuvent se développer en douceur et l'eau opère une action à la fois massante et drainante.
 
 

Le yoga aquatique

Le yoga aquatique, ou "aqua yoga", allie les bienfaits du yoga à ceux de l'eau. Il reprend les postures du yoga classique (la pince, le chat...) et les adapte au milieu aquatique. Il se pratique en piscine, à une eau chauffée à 32° C, équipé d'un masque et toujours à moins d'un mètre de profondeur de façon à avoir pied et donc de se sentir en sécurité. Il convient à la grande majorité des personnes, en particulier aux femmes enceintes et aux personnes en convalescence. Il propose des séries d'étirements qui peuvent se révéler plus facilement réalisables que sur un tapis. Son travail se concentre beaucoup sur le souffle et en particulier sur l'approfondissement de l'expiration, l'eau nous la rend plus perceptible et facilite par ce biais sa prise de conscience. Il se poursuivra sur la coordination mouvement/souffle.
 
 

Ses bienfaits

Grâce à la pression qu'elle exerce sur le corps, l'eau facilite une prise de conscience du corps et du mouvement respiratoire. Sa résistance stimule la circulation sanguine, tonifie les muscles et soulage les articulations. Elle permet d'évacuer le stress et participe au remodelage du corps. Les élèves peuvent être invités à vider leurs poumons pour rejoindre le fond de la piscine, assis ou allongé, et se laisser bercer par les mouvements de l'eau, favorisant ainsi un certain lâcher prise. L'eau soulage car elle autorise une certaine régression. Elle nous rend léger, dans le corps et dans la tête, et peut aider à générer un état quasi méditatif. C'est sans doute aussi pour cela que le philosophe Gaston Bachelard a osé déclarer :" elle donne à la vie un essor inépuisable."
 
 
- Isabelle Calkins -

 

Éléments similaires (par tag)