Savasana ou l'art de la détente profonde

La posture Savasana, dite posture du cadavre en français, est une posture de relaxation pratiquée entre des séries d'asanas et, en particulier, à la fin des sessions de yoga. Anodine de prime abord, elle représente en réalité un véritable défi alliant lâcher prise et observation consciente.

La posture

Si vous pratiquez Savasana chez vous, il est important de vous assurer au paravent qu'aucun obstacle ne viendra perturber ce voyage intérieur: éteignez les téléphones, couvrez-vous assez pour ne pas prendre froid et choisissez un endroit calme et serein où vous ne serez pas dérangé. Savasana est une posture qui propose d'imiter le cadavre, de s'abandonner physiquement. Allongez-vous à même le sol, ou sur un tapis (vous pouvez également ajouter une couverture). Prenez le temps de trouver l'alignement correct qui vous aidera à mieux vous détendre. Dos au sol, colonne vertébrale bien allongée, tête en alignement, les oreilles à une distance égale des épaules, le menton légèrement rentré. Les jambes sont détendues, légèrement ouvertes, genoux tournés vers l'extérieur, pieds détendus, tournés vers l'extérieur. Les bras plutôt dirigés vers le bas du corps, paumes orientées vers le ciel. Si vous le souhaitez, vous pouvez positionner une couverture sous votre tête pour soulager les cervicales. Gardez la posture 10 minutes environ.

Lâcher prise & présence

Une fois la position trouvée, vous pouvez fermer les yeux et vous porter à l'écoute de votre corps.  Ressentez chaque partie de votre corps, la façon dont elle est soutenue par le sol, abandonnez-vous. Opérez un "body scan", du bas vers le haut du corps et relâchez consciemment les muscles, chaque muscle. Détendez les yeux, la mâchoire, le nez, les oreilles, la langue. Laissez votre corps couler dans le sol, oubliez les techniques de respiration apprises, laissez la respiration agir naturellement en vous. A ce stade, la difficulté consiste à ne pas tomber dans les bras de Morphée ou à ne pas se laisser envahir par le flot de pensées mentales récurrentes. En fait, il s'agit de résister aux mécanismes de défense habituels (distraction, ennui, évitement...) en choisissant consciemment de les observer, sans jugement. Ainsi, il devient possible de commencer à suspendre leur emprise, à évacuer la tension qu'ils génèrent et à libérer un espace intérieur nouveau.

Les bienfaits

Savasana constitue un moment charnière où le corps peut intégrer et assimiler le travail postural effectué en amont. Le corps et l'esprit se détendent, les tensions se dissolvent. Cette posture est bénéfique contre les maux de tête ou l'insomnie, elle régule et apaise la circulation sanguine, le rythme cardiaque et la pression artérielle. Elle favorise également une meilleure circulation du prana grâce à la détente du système nerveux qu'elle induit. Si elle peut paraître assez élémentaire à l'œil non initié, elle procède d'un équilibre subtil, entre sommeil et effort où la présence consciente dans le moment permet de déverrouiller des tensions ou des blocages tant physiques que mentaux et spirituels. Ainsi, la posture du cadavre nous invite à un voyage intérieur susceptible de nous détendre profondément tout en nous éveillant à une présence plus riche et mieux ancrée.

 

Isabelle Calkins

Éléments similaires (par tag)