Interview Erling Christiansen

Une rencontre avec Erling Christiansen Nous sommes avec Erling Christiansen professeur de Yoga à Toulouse. Propos recueillis par Isabelle Calkins YM : Par quelle magie êtes-vous passé d'une carrière d'ingénieur chimiste à l'enseignement du yoga? Dans les années 80, je suis allé en Inde guidé par l'envie de voyager et de découvrir. A cette époque, je ne m'intéressais pas vraiment au yoga.  J'étais logé chez l'habitant et j'ai beaucoup appris au contact des gens là-bas. Une chose m'a frappé, les gens que je rencontrais me demandaient souvent si j'étais marié et si croyais en dieu. En rentrant dans mon pays, au Danemark, je me suis mis à lire beaucoup, des ouvrages sur la religion et sur le mysticisme; c'est à travers ces écrits que j'ai découvert le yoga. En 1981, j'ai commencé à étudier le yoga pour apprendre à me connaître et plus tard, en 1993, j'ai choisi de l'enseigner pour aider les gens à se (re)trouver. YM : Vous enseignez à Toulouse à l'École de Yoga et de Méditation et vous donnez des retraites en Ariège et en Suède, quelle est la particularité de votre école? Mon maître, Swami Janakananda, a appris en Inde auprès de Swami Satyananda. Il a fondé en 1968 l'École Scandinave de Yoga et de Méditation qui est très populaire. On a accolé le terme "méditation" à celui de "yoga" pour rappeler l'importance de la pratique méditative. Les postures, bien sûr, mais les autres dimensions du yoga nous paraissent tout aussi importantes. A Toulouse, les séances sont assez différentes de ce que l'on trouve habituellement, elles durent 2 h 15. On commence par 1 heure d'asanas où l'on pratique un yoga assez doux et statique, les postures sont tenues longtemps, puis, on fait des exercices de pranayama (15 à 20 minutes), puis du yoga nidra (20 à 30 minutes) pour terminer sur une pratique méditative. Les gens viennent nous voir pour se sentir mieux physiquement, avoir une meilleure relation à leur corps et se détendre, évacuer le stress. Un jour, un élève est venu me voir en me disant que sa femme voulait qu'il poursuive le yoga parce qu'il était plus agréable à vivre, vous voyez... YM : Je crois savoir que vous enseignez notamment le kriya yoga, comment le faites-vous concrètement? En fait, je n'enseigne pas le kriya yoga mais des techniques préliminaires au grand kriya yoga. Ce sont des pratiques méditatives dont le but est d'influencer les courants d'énergie en soi et de générer de l'énergie pour vivre mieux. La pratique du kriya yoga est transmise de maitre à élève. En fait, on évite d'en parler trop pour que les gens aient une expérience authentique, qui leur est propre, qui ne soit pas influencée par des idées préconçues. Une des pratiques préliminaires est celle de la Source d'Énergie (vishuddhi shuddhi ) basée sur la respiration psychique (ujjayi pranayama) qui donne de la clarté et évacue les tensions. On identifie certains passages énergétiques dans le corps et on utilise des mantras. YM: Et en ce qui concerne le karma yoga? Pendant les retraites en Ariège, on essaye de créer l'ambiance qui existe dans un ashram qui favorise le travail sur soi, au sein d'une communauté. Le karma yoga en est une partie importante. C'est l'approche yogique de la vie de tous les jours. Chacun participe aux tâches quotidiennes: cuisine, vaisselle, couper le bois, s'occuper du potager... L'idée est d'être présent à ce que l'on fait, d'être le plus conscient possible en accomplissant ces tâches, ainsi on peut les effectuer mieux et avec plus d'efficacité. Grâce à la pratique méditative, on apprend à diriger l'énergie vers ce que l'on a à faire dans la vie quotidienne. On enseigne aussi une technique de méditation issue de la tradition tantrique qui s'appelle le Silence Intérieur où l'on travaille sur l'attention grâce à une pratique guidée. On dirige d'abord l'attention vers l'extérieur, vers les bruits, ainsi on se rend compte qu'il n'y a rien de dangereux là, on apprend à les accepter, on peut donc aller à l'intérieur de soi et regarder ce qui se passe en soi de la même façon. Cette technique permet de revenir à l'essentiel. Quand les gens se la sont appropriés, ils se rendent comptent qu'ils peuvent l'utiliser dans la vie quotidienne, notamment pour calmer le mental. YM : Pourriez-vous nous indiquer en quoi consiste une séance de yoga nidra et ses bienfaits? Chacune de nos séances comprend une séquence de yoga nidra qui dure 20 à 30 minutes. Il existe plusieurs techniques de yoga nidra, j'en utilise une. Je guide les gens pour qu'ils réalisent un "scan" corporel: je leur indique une partie du corps sur laquelle ils vont porter leur attention et l'on passe ainsi d'une partie du corps à une autre jusqu'à réaliser un scan complet du corps. Je leur propose ensuite de ressentir des sensations de pesanteur, de légèreté, de froid, de chaud, de douleur, de joie... L'idée, ici, est de les aider à découvrir qu'ils ne sont ni l'un, ni l'autre mais celui qui fait l'expérience. Puis, on concentre l'attention sur les chakras, parfois en combinaison avec les symboles, les états et les sons associés aux chakras. On termine la pratique en invoquant les symboles. On pratique le sankalpa: j'aime bien l'assimiler à l'idée d'une graine que l'on plante dans l'esprit et qui va croître. Le sankalpa peut être une visualisation, une affirmation ou une résolution. Il devient comme un fil rouge dans la vie. Grâce à la pratique du yoga nidra, l'esprit devient plus enclin, plus sensible à la résolution. C'est un peu comme la méthode Coué. Vous connaissez ce fameux pharmacien français qui suggérait à ses clients de s'endormir en se répétant la phrase "tous les jours, à tout point de vue, je vais de mieux en mieux"; cette résolution standard  guide le mental vers une résolution recherchée.  Le yoga nidra procure un véritable état méditatif, il permet vraiment de s'inscrire dans le présent. Il est souvent plus accessible que la méditation car au lieu d'être assis vous êtes allongés sur le dos, cette quiétude participe à la détente générale. Erling Christiansen enseigne à L'École de Yoga et de Méditation 46, rue de Metz - 31 000 Toulouse - Tél : 05 61 25 17 69 http://www.yogaetmeditation.fr - Interviewée par Isabelle Calkins pour Yoga Massala