Ganesh, le dieu éléphant

Extrêmement populaire en Inde, Ganesh, le dieu de la sagesse, du succès et des lettres tient une place de choix au cœur de l'hindouisme, dans certaines branches du bouddhisme et dans le tantrisme. Bienveillant, parfois farceur, il montre la voie vers une vie prospère et apaisée.

Les circonstances de sa naissance

Bien que de nombreuses légendes existent sur les circonstances de la naissance de Ganesh, la plus communément admise fait de Ganesh le fils de Shiva et de Parvati. Alors que Shiva est parti au combat, Parvati se languit de solitude. Elle donne naissance à un fils, grâce à une terre spéciale qu'elle récolte, faite de safran et de rosée. Un jour, elle se baigne, et demande alors à ce fils de protéger l'entrée de sa demeure de toute personne qui souhaiterait y pénétrer. C'est alors que Shiva, de retour des combats, se présente sur le seuil de sa maison et, ne reconnaissant pas ce fils qu'il n’a jamais vu, lui tranche la tête pour rentrer chez lui. Parvati lui explique qu'il vient de tuer son fils et l'implore de le ressusciter. Shiva demande alors à ses gardes de lui apporter la tête de la première créature vivante qu'ils rencontreraient. Ce fut un éléphant. C'est ainsi que Ganesh possède le corps bien nourri d'un homme et une tête d'éléphant.
 

Ses attributs

Les effigies de Ganesh se retrouvent dans la plupart des temples mais aussi dans les foyers hindous qui se placent ainsi sous sa protection. On le trouve assis sur sa monture ou sur un lotus, ou debout, parfois dansant. Le corps de Ganesh est souvent représenté de couleur rouge, ou jaune, possédant quatre bras mais une seule défense, l'autre ayant été sacrifiée pour écrire sous la dictée du sage Vyasa le fameux Mahabharata. Sa monture est un rat, qui le complète parfaitement, apportant à l'éléphant fort mais lourd, agilité, rapidité et malice, élaborant un lien aussi entre le macrocosme (l'éléphant) et le microcosme (le rat), qui se reflètent. Il porte une hache, héritée de Shiva grâce à laquelle il rompt l’attachement et donc l'agitation mentale. Le nœud coulant sert à capturer l'erreur, le crochet lui permet de guider, le serpent qu'il porte à la façon d'une ceinture représente l'énergie qui sommeille en chacun  de nous.
 

Le symbolisme attaché à Ganesh

En Inde, Ganesh, le dieu éléphant, a le pouvoir de retirer les obstacles qui se trouvent sur notre route tout autant que de les y placer s'il n'est pas correctement honoré. Il est "Vighneshvara", le seigneur des obstacles, qu'il convient d'invoquer avant toute entreprise. Même les autres dieux le craignent. Son large estomac symbolise la capacité à digérer et à tirer les enseignements de ce que la vie place sur notre route, ses longue oreilles autorisent une grande écoute, la trompe évoque l'adaptabilité. Son corps d'homme nous rappelle à notre condition humaine alors que la tête d'éléphant exprime notre capacité à nous élever vers le divin. Grâce à la contemplation et à la force de la pensée, l'homme peut accéder à une conscience supérieure, gage d'une vie plus éclairée, plus en osmose avec son être profond.
 
Ainsi, au delà de son image bon enfant, Ganesh montre la voie vers l'épanouissement personnel.
 
 
 
 
- Isabelle Calkins