L'Ayurveda, un art de vivre

Science de la vie tout autant que sagesse, l'Âyurveda plonge ses racines dans des textes fondateurs anciens. Holistique par essence, elle lie irrémédiablement la santé physique au psychisme de l'homme. Cet art de vivre indien propose un programme complet pour trouver santé et joie.

Une vision holistique

Le corps L'Âyurveda constitue un système de santé qui propose des règles d'hygiène de vie et des traitements face aux maladies. Pour elle, l'homme est fait à l'image du cosmos, elle l'appréhende donc d'un point de vue énergétique. Ainsi, nous sommes tous une combinaison particulière des cinq éléments qui composent le cosmos: l'éther, l'air, le feu, l'eau et la terre (du plus "subtil" au plus "lourd"). Chaque élément représente un type d'énergie et chacune de ces énergies est nécessaire. Elles se nourrissent les unes les autres et se régénèrent, quand leur équilibre est juste. En Âyurveda, la santé est la résultante d'un nombre infinis de facteurs qui interagissent et se répondent. Ainsi, un médecin âyurvédique tiendra compte dans son diagnostique, de la personnalité, des habitudes de vie, de l'alimentation, des pensées et des émotions, mais aussi de l'environnement physique (montagne, ville, mer...), de la saison, de l'horaire de la journée...
 

Les trois doshas

Toute maladie est comprise comme un déséquilibre du rapport harmonieux des cinq énergies qui nous habitent, sachant que chaque être est unique et donc son "assemblage" d'énergie aussi. L'Âyurveda distingue trois types de "constitution" ou de "terrain" que l'on nomme dosha:
- Vata, à dominante air et éther.
- Pitta, à dominante feu et eau.
- Kapha, à dominante terre et eau.
Nous possédons tous en nous l'ensemble des cinq éléments mais généralement deux d'entre eux dominent, parfois un. Les caractéristiques de la dosha se retrouve dans les différentes dimensions de notre être, tant physique, que psychique, émotionnelle ou en terme de personnalité. Une personne Vata sera plutôt légère et fine, une personne pitta sanguine et coléreuse alors qu'une personne kapha se montrera davantage solide et terre à terre. Plus les trois doshas seront en équilibre, plus
la santé et le mental seront solides.
 

Un équilibre en perpétuel renouvellement

Notre dosha évolue en fonction des saisons mais aussi des périodes de la vie ou du moment de la journée. Tout est fluide. Un choc (physique, émotionnel) est susceptible de venir rompre l'équilibre et générer ainsi la maladie. En Âyurveda, alimentation et hygiène de vie constituent deux piliers essentiels pour consolider la santé et doivent également évoluer au fil des saisons du calendrier, et de la vie. L'Âyurveda comporte une somme phénoménale de connaissances et de propositions dont le but est de permettre au corps physique de devenir un véhicule sain, au mental de se pacifier pour que le subtil puisse s'exprimer. En ce sens, l'Âyurveda est aussi un chemin d'évolution personnelle, vers la conscience et la joie.
 
 
Voir aussi nos autres articles sur l'ayurvéda :
 
 
 
- Isabelle Calkins