Accueillir le printemps avec le yoga

Depuis bien longtemps, les hommes célèbrent le printemps, annonciateur de renouveau. Le manteau froid et humide qui recouvrait la nature finit de se craqueler pour laisser apparaitre les premiers bourgeons et les oiseaux chantent leur enthousiasme qui fait écho a celui qui se réveille en nous. Le printemps constitue une saison de transition qui appelle à l'élimination physique et mentale pour aborder les temps à venir avec panache et bonne humeur.

Les recommandations ayurvédiques

L'Âyurveda, la science et l'art de se maintenir en santé ou de se guérir selon la tradition indienne, pose que l'homme est fait à l'image du cosmos. Il possède le même fonctionnement énergétique que la nature. Si, pendant l'hiver, l'énergie se tasse et se tourne vers l'intérieur, à l'approche du printemps, elle sort de son engourdissement et cherche à s'extérioriser. Cependant, les longs mois d'hiver pèsent encore. Nous avons ralenti notre activité et notre métabolisme s'en trouve alourdi. L'une des doshas (chaque personne est constituée d'un équilibre particulier de 3 doshas), Kapha, est en excès. Composée des éléments terre et eau, cette dosha assure équilibre et stabilité. C'est pourquoi le printemps appelle une période de nettoyage (comme le pratiquaient, autrefois, nos grand-mères dans les maisons) pour éliminer les toxines et retrouver l'équilibre kapha qui éloignera les maladies.
 


Adapter sa pratique yogique

Le printemps est une invitation à se reconnecter avec la nature, à retrouver la symbiose qui nous unit à elle. N'hésitez pas à vous promener dans les parcs, les forets, la campagne ou à sillonner les bords de mer. Pratiquez votre yoga dehors, et notamment la salutation au soleil, les effets seront multiples et profonds. Et privilégiez les postures qui réveilleront l'organisme. Au sortir de l'hiver, le corps, en particulier les jambes et le bassin, sont assez paresseux et souvent en surcharge pondérale. Ils ont besoin d'être réchauffés, stimulés et fortifiés. Utkatasana, la posture de la chaise, vous y aidera ainsi que Malasana, la guirlande, mais aussi les flexions arrière dans leur ensemble et toutes les postures debout qui exigent une certaine force et vigueur. Toutes réveilleront votre feu intérieur qui brulera les excès générés par la "trève" hivernale. Ne forcez pas, cherchez la solidité dans la douceur. Ne créez pas davantage de tension dans votre organisme car l'objectif, ici, est justement de lâcher et, se faisant, de libérer les excès.
 


Éliminer, encore et toujours

Le souffle est un outil primordial pour travailler notre intériorité. Il est le fidèle témoin  de notre état intérieur tout en étant capable de l'influencer. En cette saison particulière, Ujjayi Pranayama, la respiration victorieuse, favorise la circulation de kapha et Kapalabhati Pranayama, le crâne qui brille, stimule et nettoie l'organisme. De façon générale, la respiration abdominale lente et profonde apporte un équilibre bienfaisant au corps et à l'esprit. L'ensemble de ces exercices, alliés à une alimentation légère et de saison, vont dynamiser l'énergie vitale, nettoyer l'organisme et renforcer le système immunitaire. Mais l'œuvre printanière peut se poursuivre au delà... faites le vide chez vous, nettoyez, rangez et débarrassez-vous de ce que vous n'utilisez plus, vous ferez des heureux autour de vous et, en vous débarrassant d'objets inutiles, vous vous allégez aussi mentalement. Toutes ces activités permettent de retrouver une légèreté et de savourer la nouvelle saison, qui ne demande qu'à éclore, en nous aussi.
 
 
 
 
- Isabelle Calkins