Se sentir mieux au bureau

20% des salariés estiment que leur santé est affectée par des problèmes de stress au travail auxquels se rajoutent des maux de dos, des troubles musculosquelettiques et la fatigue. Petit tour d'horizon de règles ou gestes simples à déployer dans son espace de travail pour améliorer son quotidien.

Agencer son espace de travail

Que vous soyez en openspace ou seul dans un bureau, il existe maintes opportunités pour imprégner votre station de travail de votre personnalité: organisez-la à votre image, décorez-la de photos et d'objets qui vous parlent, ajouter une plante verte ou des fleurs qui apporteront luminosité et poésie au lieu. Plus l'espace vous ressemblera, mieux vous vous y sentirez. Par ailleurs, il existe des normes ergonomiques pour organiser son poste de travail. Idéalement, l'écran ne doit pas se trouver près d'une fenêtre ou alors perpendiculairement (les reflets de lumière créent des tensions au niveau des yeux et de la nuque et peuvent générer des maux de tête); les yeux doivent se situer au niveau haut de l'écran (de 50 à 80 cm de l'écran); les bras doivent reposer sur la table à la perpendiculaire. Il est souhaitable de s'assoir dans le fond du siège (pour un bon soutien lombaire), le dos droit, les épaules détendues, les deux pieds à plat. Par ailleurs, on se sent naturellement mieux dans un lieu  rangé, à jour et propre, sans compter qu'il facilite l'efficacité.
 
 

S'autoriser des pauses

Le corps constitue un formidable outil mais qui a été conçu pour se mouvoir. Les longues plages horaires passées assis au poste de travail l'ankylosent et embrument le cerveau. Pour éviter la monotonie et l'engourdissement, physique et mental, il est essentiel de s'accorder régulièrement des pauses. Elles sont l'occasion de décompresser, éventuellement de s'aérer, et de se détendre avec ses collègues autour d'une boisson. A défaut, il est  possible de faire des pauses tout en restant assis: en détachant son esprit des préoccupations du moment pour le ramener sur sa respiration, en s'assurant que celle-ci soit abdominale, lente et profonde et en cherchant à préserver cette qualité tout en travaillant. De temps en temps, frottez vos mains l'une contre l'autre puis posez-les sur vos yeux que vous fermez, ce petit geste permet de se détendre.
 


S'étirer régulièrement

Il est tout à fait possible d'incorporer et d'adapter des éléments de votre pratique yogique au travail, en particulier les étirements, les rotations et les torsions.

Les étirements
- Étirez doucement un bras, puis l'autre; une jambe puis l'autre. En utilisant la main opposée, étirez les doigts vers l'extérieur en direction de la paume de main.
- Joindre les 2 mains, doigts croisés, retourner les paumes et tendre les bras tout en faisant le dos rond.
- Appuyer les mains sur le siège, derrière le dos; étirer les bras de façon à ce que le dos se creuse.
 
 
Les rotations
- Régulièrement, effectuez des rotations (dans un sens puis dans l'autre) de la nuque, des épaules, des poignets, des chevilles et des genoux.

 
 
Les torsions
- En prenant appui sur la chaise (idéalement les accoudoirs), effectuer une torsion du buste d'un côté puis de l'autre.
L'ensemble de ces mouvements peut se réaliser assis, cependant n'hésitez pas à vous lever régulièrement pour leur donner plus d'ampleur et réveiller davantage le corps, vous ne vous en sentirez que mieux.
 
 
 
 
- Isabelle Calkins -