Les techniques de méditation

Traditionnelles ou plus contemporaines, les techniques de méditation ne cessent d'attirer un nombre croissant d'adeptes désireux d'évacuer leur stress, de trouver un calme intérieur ou de s'ouvrir à une connaissance plus large de la vie. Pratiquée assise, debout ou en marchant, avec ou sans support, la méditation se propose d'entraîner l'esprit pour l'amener vers la paix et une conscience plus aigue. 

Méditations de mouvement

Ce terme fait référence au Tai Chi, gymnastique ancestrale chinoise, ou au Qi Gong, gymnastique taoïste de la longévité. Les mouvements sont exécutés debout avec une extrême lenteur qui trouve son origine dans le centre du corps, siège du souffle. Ils requièrent une très grande précision et doivent s'enchainer dans la continuité, sans effort musculaire. La respiration profonde et lente accompagne les mouvements d'ondulations, de rotations et d'étirements qui se déploient. A travers cette danse douce se joue une recherche d'équilibre dans le corps, et entre le yin (la terre) et le yang (le ciel).

Méditation dynamique

Développée par Osho, elle a été spécialement conçue pour l'homme et la femme contemporains, soumis à un stress important. D'une durée d'environ 1 heure, elle débute par une phase de respirations chaotiques et de mouvements corporels dont l'objectif est de vider le corps de ses tensions physiques et mentales. De là, il est alors possible de parvenir à un état d'observation de soi qui peut mener à la connaissance et à la conscience de soi.  (voir le film de méditation dynamique OSHO en dessous).
 

Méditation Transcendantale (MT)

Introduite en 1957 par Maharishi Mahesh Yogi, popularisée par les Beatles et, plus récemment, par David Lynch, cette technique de méditation, cherche à amener l'esprit dans un état de conscience ou d' "illumination" où celui-ci peut alors puiser dans le "réservoir" illimité d'énergie qui siège en chacun de nous. La MT se pratique 2 fois par jour, pour environ 15 à 20 minutes, assis confortablement, les yeux clos. Chaque méditant reçoit un mantra individualisé de son instructeur dont l'objectif est de l'amener à un niveau de conscience plus pur. Largement étudiée scientifiquement, la MT est reconnue pour apaiser l'esprit et réduire le stress, comme la plupart des techniques de méditation.

Vipassana

Terme pali qui signifie "voir en profondeur", Vipassana est à l'origine l'un des 2 aspects avec Samatha (qui signifie "paix, calme intérieur") de la méditation bouddhiste. Faisant aujourd'hui référence à la méditation telle que pratiquée par Bouddha il y a quelques 2 500 ans, cette méthode s'est diversifiée au fil des traditions et des lignées. Au delà des différences, elle préconise généralement une méditation assise et silencieuse qui débute en portant l'attention sur l'abdomen et se poursuit par l'observation de tout ce qui se manifeste à l'intérieur et à l'extérieur de soi (idées, visions, sons, odeurs...). La pratique assidue permettrait de saisir la vraie nature des choses.

Zazen

Zazen fait référence à la posture utilisée en méditation zen, également appelée "posture de l'éveil". Le méditant s'assied sur un zafu (coussin de méditation) et se positionne en lotus, demi-lotus ou en tailleur, de façon confortable. La posture correcte (différents éléments doivent être respectés) est le point d'ancrage de toute méditation. Ainsi, le méditant peut exercer "Anapanasati" (attention sur le souffle) et développer une respiration lente caractérisée par une expiration longue et profonde. Quand des distractions surgissent (bavardage mental...), les laisser passer, sans les investir, sans les retenir. Selon Maître Taisen Deshimaru, qui a beaucoup fait pour l'introduction de cette méditation en occident: "Sans objet, il [zazen] est seulement concentration sur la posture, la respiration et l'attitude de l'esprit". C'est ainsi qu'il serait possible de parvenir à un état de non-pensée, de vacuité de l'esprit.
 

 

- Isabelle Calkins -