La méditation décryptée

La méditation est un voyage intérieur. Sa pratique est réputée offrir paix et accès à une connaissance plus objective de la réalité. Très prisée aujourd'hui, elle constitue un contrepoids presque nécessaire aux styles de vie trépidants et exténuants que nous déployons. De nombreuses techniques, millénaires ou plus récentes, s'offrent à nous pour entreprendre ce voyage.

Différentes techniques, un même but

Quelle que soit la technique utilisée, l'objectif reste commun: parvenir à une détente mentale et physiologique qui permette d'accéder à une compréhension plus objective de la réalité. Ce faisant, la méditation procure un calme intérieur et génère un certain lâcher prise. La plupart des grandes traditions recherchent, à travers cette pratique, l'éveil spirituel ou l'accomplissement où la conscience individuelle ne fait plus qu'un avec le grand tout parfois appelé "conscience universelle" ou "le divin".

Les méditations de concentration

Ce type de méditations proposent au méditant de fixer son attention sur un point de façon à se soustraire aux bavardages habituels du mental et parvenir ainsi à un état de non distraction. Le plus souvent, il s'agira de la respiration tant le souffle constitue le lien naturel entre le corps et l'esprit. D'autres préconisent l'usage de sons, tels les mantras, ces mots ou phrases sacrés, prononcés à voix haute ou intériorisés. Pour d'autres encore, il s'agira de porter son attention sur une image mentale (un paysage, un arbre, la mer...) ou sur certaines zones du corps, en les balayant les unes après les autres. Ainsi, fixé sur un point, l'esprit tend à passer outre et à nettoyer les mécanismes mentaux conscients et inconscients qui nous habitent habituellement.

Les méditations introspectives

Celles-ci considèrent que la concentration sur un point, quel qu'il soit, ne constitue qu'un processus supplémentaire qui finalement ne fait qu'alourdir les activités mentales déjà en place. Dans ce type de méditations, l'idée est de devenir témoin, sans porter de jugement, des activités mentales ou émotionnelles qui se manifestent. C'est en choisissant d'observer ces processus mentaux, en toute neutralité, qu'il devient possible d'en prendre conscience et d'accéder à une connaissance plus véridique de notre être. Certains types de méditations, dits "mixtes" débutent par une méditation de concentration, afin de détendre l'esprit, pour ensuite se transformer en méditation introspective. Par ailleurs, aujourd'hui, de nouvelles techniques de méditation voient le jour, plus adaptées à l'homme contemporain et au stress tout particulier qu'il subit.

Les conditions d'une bonne méditation

Les différentes techniques de méditation convergent sur le fait que le méditant doit trouver une position confortable pour méditer. Il devra donc porter des vêtements amples, qui ne restreignent pas la respiration, et trouver une position adaptée à sa morphologie et à sa capacité physique. De façon générale, la colonne vertébrale sera droite mais non rigide, et le bas du dos courbé pour épouser le mouvement naturel du corps. Le lieu sera calme et propre et toute précaution sera prise afin qu'aucun dérangement ne puisse troubler la séance. Enfin, si le matin et le soir sont des moments propices pour pratiquer la méditation, il est recommandé de ne pas méditer après un repas, de façon à ce que le corps et l'esprit puissent s'unir pour entreprendre ensemble ce voyage vers la détente et la connaissance.

 

Pour éssayer une méditation....

Lisez aussi notre article :  "La méditation en 5 étapes".
Rendez-vous dans notre rubrique "Méditations Audio".


 

- Isabelle Calkins -